ValaiStars
 16.11.2019, 05:30

Yaël Margelisch: «J’apprécie que l’on parle de parapente comme sport et non pour un accident»

Premium
chargement
Entre deux décollages en parapente, Yaël Margelisch se pose à Savoleyres, au-dessus de Verbier, le lieu de résidence familial.

ValaiStars Yaël Margelisch a parcouru 552 kilomètres en parapente au-dessus de la forêt brésilienne le 12 octobre. Ce nouveau record féminin de vol libre la propulse ValaiStar du mois d’octobre.

Les courants portent toujours Yaël Margelisch vers les sommets. Le 12 octobre, la parapentiste valaisanne établit un nouveau record du monde féminin de vol libre. Elle parcourt 552 kilomètres dans le ciel brésilien. Cette marque de référence la place toute proche de la meilleure marque absolue fixée à 580 km. De retour à Verbier, où son camp de base est installé à Savoleyres au domicile...

À lire aussi...

ValaiStarsLéonard Gianadda, ValaiStar de septembre: «J’aurais aimé faire de la politique»Léonard Gianadda, ValaiStar de septembre: «J’aurais aimé faire de la politique»

ValaistarsSébastien Olesen: «Pour nous, la dimension à privilégier, c’est celle du sens»Sébastien Olesen: «Pour nous, la dimension à privilégier, c’est celle du sens»

ValaiStarsMaude Mathys: «Je me lâche un peu sur les glaces et les desserts cette semaine»Maude Mathys: «Je me lâche un peu sur les glaces et les desserts cette semaine»

ValaiStars«Le 14 juin nous a montré que le Valais n’est plus ce Vieux-Pays conservateur»«Le 14 juin nous a montré que le Valais n’est plus ce Vieux-Pays conservateur»

ValaistarsAlexandre Jollien: «Maintenant, je suis réconcilié avec la vie simple et la légèreté»Alexandre Jollien: «Maintenant, je suis réconcilié avec la vie simple et la légèreté»

Top