23.08.2019, 05:30

Hôpital du Valais: l’urologie en souffrance

Premium
chargement
Le service d'urologie de l'Hôpital du Valais est en proie à des turbulences cet été. La faute au départ non compensé d'un médecin.

Santé Le départ non compensé d’un médecin a plongé le service d'urologie de l’Hôpital du Valais dans la difficulté. Plusieurs patients ont dû être transférés au CHUV.

«Le début d’été a été très chaud et tendu en urologie.» Sous couvert d’anonymat, cette collaboratrice de l’Hôpital du Valais témoigne des difficultés rencontrées depuis mai dernier au sein du service dirigé par le docteur Nicolas Defabiani. Une vraie situation de crise si l’on en croit le tableau alarmant dressé par un mystérieux Comité anonyme de défense de l’hôpital public...

À lire aussi...

SantéL’Hôpital du Valais fait la chasse aux infectionsL’Hôpital du Valais fait la chasse aux infections

SantéLe personnel soignant de l’Hôpital du Valais sensibilisé à l’importance d’une bonne hygiène des mainsLe personnel soignant de l’Hôpital du Valais sensibilisé à l’importance d’une bonne hygiène des mains

SantéHôpital du Valais: pourquoi investir 100 millions de plusHôpital du Valais: pourquoi investir 100 millions de plus

Top